vendredi 11 novembre 2016

La Littérature face à la crise des migrants


   Des bateaux qui chavirent. La méditerranée comme un cimetière sans fond. La photo d'un enfant mort sur une plage. Des familles que l'on déplace sans ménagement. Des manifestations, des collectifs de rejet que l'on se désespère de voir apparaître ici et là. Des vies ballottées d'un camp de réfugiés à un autre. Des murs et des barbelés dans l'Europe des Lumières et des Droits de l'Homme.

   Des informations en boucle  qui se répètent, sans que l'on sache très bien comment agir sur cette fameuse crise des réfugiés.

   Un premier pas tout simple nous est offert par la littérature et de généreuses initiatives éditoriales. A l'approche de Noël, voici une petite sélection de livres qui font coup double : éclairer notre regard sur cette situation et collecter des fonds pour les associations venant  en aide aux migrants. Simple comme un sourire et une main tendue.


 - Bienvenue à Calais. Les raisons de la colère. (Actes Sud, 4.9 €)
Textes et croquis de Marie-Françoise Colombani (auteure) et Damien Roudeau (illustrateur)
Fonds collectés pour l'association l'Auberge des migrants (ici).

Afficher l'image d'origine

Plus de détails :
http://www.lacauselitteraire.fr/bienvenue-a-calais-les-raisons-de-la-colere-marie-francoise-colombani-damien-roudeau

- Bienvenue ! 34 auteurs pour les réfugiés. (Point, 5€)
Collectif d'auteurs évoquant leur regard, leur expérience face à la crise des migrants.
Fonds collectés pour l'UNHCR (Agence des Nations Unies pour les Réfugiés) (ici)

zoom

Plus de détails :
http://www.histoire-immigration.fr/magazine/2016/1/bienvenue-34-auteurs-pour-les-refugies


- Eux, c'est nous. Daniel Pennac (auteur), Carole Saturno (auteure), Jessie Magana (auteure) et Serge Bloch (illustrateur). (Gallimard Jeunesse, 3€).
Initiative collective des éditeurs de littérature jeunesse.
Fonds collectés pour la Cimade (ici).

Afficher l'image d'origine


   Pour les amoureux de Laurent Gaudé, on (re)lira son magnifique roman Eldorado (Actes Sud, 2006) et son poème "Regardez les" intégré au collectif Bienvenue !, mais aussi publié par le journal Le Un (n°73, 9 septembre 2015).

   Pour les passionnés de bande-dessinée, on rappellera l'existence de l'album Immigrants (Futuropolis, 2010) coédité avec l'association Bd BOUM. Plusieurs auteurs de bande-dessinée y donnent vie à des témoignages de migrants ayant trouvé asile en France. Le tout éclairé par six textes d'historiens spécialistes des questions migratoires (précisions ici). L'album De l'autre côté de Leopold Prudon (Les Enfants rouges, 2015) sélectionné au prix des lycéens de la bande-dessinée de Sciences sociales en 2016 est également une belle entrée en matière sur la question des réfugiés.

   Pour l'humanité du jeu de Vincent Lindon on reverra avec profit Welcome de Philippe Lioret (2009) et enfin (sinon la liste ne s'arrête plus) on se laissera bercer par "Lili" de Pierre Perret avec les Ogres de Barback (ici).

Les passions "pour" nous font vivre, même si elles sont inséparables des combats "contre".
Surtout quand les matins bruns refont surface.

Résistance et fraternité
Raphaël





1 commentaire: